camenbert computer earth plus rocket speaking

Politesse et diplomatie en anglais : les astuces pour rester pro quelle que soit la situation

29 janv. 2018

Avoir du tact, être diplomate et rester poli en exprimant un refus, en annonçant un contre- temps ou une mauvaise nouvelle à un client, un fournisseur ou un patron, n’est déjà pas chose facile dans notre langue maternelle ! Alors s’exprimer avec tact et professionnaliste face à une situation désagréable ou pour exprimer un mécontentement en langue anglaise est encore moins évident.

Politesse et diplomatie en anglais :  les astuces pour rester pro quelle que soit la situation

Si vous vous êtes déjà trouvé dans la situation de devoir annoncer une mauvaise nouvelle dans votre
environnement professionnel, vous vous êtes sûrement rendu compte de l’importance de la
diplomatie et du langage formel à employer.


Choisir les bons termes, les tournures de phrases les mieux adaptées, peut se transformer en un
véritable casse-tête dans une langue étrangère, car le vocabulaire approprié nous fait souvent
défaut, et le langage diplomatique ne nous est pas vraiment enseigné dans les cours de langues du
système scolaire.


Pourtant, il existe des outils linguistiques très simples et tout à fait utiles pour atténuer l’impact
négatif d’un énoncé et s’exprimer avec politesse et diplomatie.
Lorsque l’on étudie la linguistique anglaise, on appelle cela des « softeners », autrement dit des
« mots qui adoucissent les choses ». Ils sont placés en début de phrase, pour préparer l’interlocuteur
à l’annonce de la mauvaise nouvelle.


Exemple 1


BOSS : What about the results on the Christmas campaign ?
SALES MANAGER : I haven’t finished the report.
↘ ce style direct, péremptoire et injonctif sera de suite mal perçu. Observez la différence avec
l’emploi de Softeners :
SOFTERNERS: I’m sorry for the delay. I’m afraid I haven’t finished the report.


Exemple 2


CLIENT : I haven’t received my products yet. How come ?
SALES ASSISTANT : I sent them last week !
↘ bad answer !!! Not good at all for a long-term and confident business relationship !
SOFTENERS : With all my respect, I sent them last week.
To be honest ….
Unfortunately, …
Un autre outil linguistique, c’est l’utilisation des MODAUX : would / could / may / might (formel)
Switch off your computer ! → Could you switch off your computer please ?

I want more time to finish the business plan. → It would be nice if I could get more time to finish my
business plan.
Vous pouvez également modifier les tournures de phrases en les rendant plus positives.


Exemple :

  • Yet : à la fin d’une phrase négative

I’m afraid I haven’t finished the report yet
Cela renforce le fait que vous êtes en train de travailler dessus et que le rapport est presque terminé.

  • Be able to

I’m afraid  I haven’t  been able to finish the report yet.


Cela laisse sous-entendre que des circonstances indépendantes de votre volonté vous ont empêché
d’achever ce travail (en raison d’une surcharge de travail ponctuelle, réunions, rdv etc.). L’accent est
mis sur votre bonne volonté pour terminer cette tâche plutôt que sur le fait de ne pas l’avoir
effectuée à temps.

Eviter d’utiliser won’t / can’t , et préférer les tournures syntaxiques suivantes :


I’m not able to
I’m not in a position to
I’m unable to give you ..


Pour atténuer des phrases négatives, péjoratives, voici des petits mots utiles :


I’m unsatisfied by the after-sales service → remplacer le verbe par une tournure positive comme ci-
dessous :

→ I’m not totally satisfied by the after-sales service
→ I’m not entirely satisfied by the after-sales service
→ I’m not completely satisfied by the after-sales service
→ I’m not thoroughly satisfied by the after-sales service

Vous constaterez que le vocabulaire employé est simple, mais qu’une autre tournure de phrase, ou
l’utilisation d’un « softener » changent radicalement la tonalité de votre discours.

Pour exprimer les choses avec politesse et diplomatie, ces quelques astuces et outils linguistiques
que vous venez de découvrir vous permettrons de vous exprimer en restant professionnel quelle que
soit la situation.

Et n’oubliez pas ! Les mots ont du poids, les mots ont du sens. D’où l’importance d’apprendre les
subtilités de la langue que l’on souhaite maîtriser.